Búsqueda avanzada de temas en el foro

Página 8 de 11 PrimerPrimer 1234567891011 ÚltimoÚltimo
Resultados 141 al 160 de 217

Tema: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

  1. #141
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 593. Quel sera l'état des âmes des justes en Paradis?

    R. En Paradis, les âmes des justes, sans leur corps avant le jugement général, avec leur corps après ce jugement, jouissent de la vision béatifique de Dieu, en même temps que de tout bien, sans mélange ni crainte d’aucun mal, dans la société de Notre-Seigneur Jésus-Christ, de la Bienheureuse Vierge Marie et de tous les autres habitants des Cieux (1).
    ____________________________________________________________________

    (1) Sagesse, III, 7, 8; V, 5, 16,17; Isaïe, XLIX, 10; LX, 18-22; saint Matth., XIII, 43; XIX, 28, 29; XXV, 34, 46; saint Luc, XVI, 22; XXII, 29, 30; saint Jean, XVII, 24; saint Paul, Ire Ép. aux Cor., II, 9; XV, 41 et suiv.; IIe Ép. aux Cor., XII, 4; Ire Epître de saint Pierre, I, 4; V, 4; Apoc, VII, 9, 16, 17; XXI, 1-4, 10-14; XXII, 1-5; IVe Concile de Latran, l. c; Conc. de Vienne, Contre les erreurs des Béguards et Béguines; Benoît XII et Concile de Florence, l.c.;Catéchisme du Concile de Trente, Ire p., ch. XIII, n. 4 et suiv.


    _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

    a) IVe Concile de Latran (1215), ch. I, De fide catholica, contre les Albigeois :

    « Et enfin le Fils unique de Dieu, Jésus-Christ viendra à la fin du monde juger les vivants et les morts et rendra à chacun, réprouvés ou élus, selon ses œuvres; et tous ressusciteront, avec les corps dont ils étaient ici-bas possesseurs, pour recevoir selon leurs œuvres, bonnes ou mauvaises, les uns, avec le diable, un châtiment perpétuel, et les autres, avec le Christ, la gloire éternelle ». (Mansi, loc. cit.— D.-B., 429).

    b) Concile de Florence, Decretum pro Graecis :

    « Si des hommes vraiment repentants meurent dans l'amour de Dieu avant d'avoir satisfait par de dignes fruits de pénitence pour leurs fautes d'action ou d'omission, leurs âmes sont purifiées après la mort par les peines du purgatoire. Et pour la délivrance de ces peines, ils profitent des suffrages des fidèles vivants, c'est à-dire des Messes, prières, aumônes et autres œuvres pies que les fidèles ont coutume d'accomplir pour les autres fidèles, selon les règles établies par l'Église.

    « Les âmes de ceux qui après la réception du baptême se sont gardés entièrement à l'abri de la tache du péché ou qui après avoir contracté la tache du péché en ont été purifiées, soit dans leur corps, soit une fois sorties de leurs corps de la manière susdite, sont immédiatement admises au ciel et voient clairement Dieu un et trine, en lui-même comme il est, plus ou moins parfaitement l'une que l'autre, cependant, selon la diversité des mérites. Quant aux âmes de ceux qui meurent dans le péché actuel ou seulement dans le péché originel, elles descendent immédiatement en enfer, afin d'y être punies par des peines inégales toutefois ». (Mansi, XXXI, 1031. — D.-B., 693).

    c) Benoît XII, Constitution Benedictus Deus, du 29 janvier 1336 :

    « Dans cette constitution, qui restera à jamais en vigueur, de par notre autorité apostolique, Nous définissons ce qui suit : selon la disposition générale établie par Dieu, les âmes de tous les Saints qui ont quitté ce monde avant la passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ et celles des saints apôtres, martyrs, confesseurs, vierges et autres fidèles morts après réception du saint baptême du Christ, qui n’ont rien eu à purifier à leur mort, ou qui à l'avenir n'auront rien à purifier à leur mort; celles aussi qui ont eu ou auront à se purifier, lorsqu'après leur mort elles auront achevé de le faire; de même encore les âmes des enfants régénérés par le même baptême du Christ ou encore à baptiser, quand ils l'auront été, s'ils meurent avant l'usage de leur libre arbitre; toutes, aussitôt après leur mort, ou après la purification susdite pour celles qui en avaient besoin, même avant la réunion à leurs corps et le jugement général, et cela depuis l'ascension de Jésus-Christ notre Sauveur, sont et seront au ciel, au royaume des cieux et au céleste paradis, avec le Christ, admises dans la société des Anges; et, depuis la mort et la passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ, elles ont vu et voient la divine essence d'une vision intuitive et même face à face, sans qu'aucune créature s'interpose dans l'idée de l’objet vu, mais immédiatement, grâce à la divine essence qui se manifeste elle-même à nu, clairement et ouvertement.

    Et dans cette vision les âmes de ceux qui sont déjà morts jouissent de la divine essence et, par le fait même de cette vision et de cette jouissance, elles sont vraiment bienheureuses et possèdent la vie et le repos éternel; de même en sera-t-il [des âmes] de ceux qui, mourant dans la suite, verront la divine essence et en jouiront avant le jugement général.

    De plus cette vision et cette jouissance de la divine essence font cesser dans ces âmes les actes de foi et d’espérance, en tant que foi et espérance s’entendent des vertus théologiques au sens propre.

    En outre, depuis le moment où elles ont commencé ou auront commencé dans ces âmes, cette même vision intuitive et face à face et cette même jouissance ont duré et dureront, sans interruption et sans fin, jusqu’au jugement dernier et dès lors à jamais.

    « Nous définissons encore ce qui suit : d’après la disposition générale de Dieu, les âmes de ceux qui meurent dans le péché mortel actuel descendent aussitôt après leur mort en enfer, pour y subir la torture des peines infernales; et néanmoins, au jour du jugement, tous les hommes comparaîtront devant le tribunal du Christ avec leurs corps, pour rendre compte de leurs actes personnels, afin que chacun soit récompensé en son corps suivant qu'il aura fait le bien ou le mal ». (2e Épître aux Corinthiens, V, 10). (Bullarium Romanum, ed. Taurinen.n IV, 346 et suiv. — D.- B., 530, 531).


    d) Concile de Vienne (1311-1312), contre les erreurs des Bégards et des Béguines, 5e proposition condamnée :

    « 5. Toute nature intellectuelle en elle-même, naturellement, est bienheureuse et l'âme n’a pas besoin de la lumière de gloire qui l’élève à la vision de Dieu et à jouir de lui dans la béatitude ». (Mansi, XXV, 410. — D.-B., 475).


  2. #142
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 594. Tous les bienheureux du Paradis jouissent-ils également de la béatitude éternelle?

    R. Tous les bienheureux du Paradis ne jouissent pas également de la béatitude éternelle, mais les uns plus parfaitement que les autres (2).
    _______________________________________________________________

    (2) Concile de Florence, l. c; Concile de Trente, sess. VI, De Justif., can. 32; saint Grégoire le Grand, Moralia, IV, 70 ; Aphraate, Démonstrations, XXII, 19 ; saint Ephrem, Hymnes et Sermons, 11; saint Jérôme, Contre Jovinien, II, 32, 34; Contre les livres de Rufin, 1, 23; saint Augustin, Sermon LXXXVII, 4, 6; Sur l'Évang. de saint Jean, LXVII, 2.

    _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


    a) Concile de Florence, Decretum pro Graecis :

    « Si des hommes vraiment repentants meurent dans l'amour de Dieu avant d'avoir satisfait par de dignes fruits de pénitence pour leurs fautes d'action ou d'omission, leurs âmes sont purifiées après la mort par les peines du purgatoire. Et pour la délivrance de ces peines, ils profitent des suffrages des fidèles vivants, c'est à-dire des Messes, prières, aumônes et autres œuvres pies que les fidèles ont coutume d'accomplir pour les autres fidèles, selon les règles établies par l'Église.

    « Les âmes de ceux qui après la réception du baptême se sont gardés entièrement à l'abri de la tache du péché ou qui après avoir contracté la tache du péché en ont été purifiées, soit dans leur corps, soit une fois sorties de leurs corps de la manière susdite, sont immédiatement admises au ciel et voient clairement Dieu un et trine, en lui-même comme il est, plus ou moins parfaitement l'une que l'autre, cependant, selon la diversité des mérites. Quant aux âmes de ceux qui meurent dans le péché actuel ou seulement dans le péché originel, elles descendent immédiatement en enfer, afin d'y être punies par des peines inégales toutefois ». (Mansi, XXXI, 1031. — D.-B., 693).

    Concile de Trente, session VI, Décret. de justificatione, can. 32 :

    b) « Si quelqu’un dit que les bonnes œuvres d’un homme justifié sont tellement des dons de Dieu qu’elles ne soient pas aussi les mérites de cet homme justifié ou que les bonnes œuvres qu’il fait par la grâce de Dieu et par le mérite de Jésus-Christ dont il est un membre vivant ne lui méritent pas en justice une augmentation de grâce, la vie éternelle, la possession de cette même vie, pourvu qu’il meure en état de grâce, et même une augmentation de gloire : qu’il soit anathème ». (D.— B., 842).

    Saint Grégoire le Grand, Moralia, IV, 70 :

    c) « Puisqu’en cette vie il y a entre nous diversité des œuvres, sans aucun doute il y aura en l'autre diversité des dignités et, comme ici bas un homme l'emporte sur l'autre en mérite, là-haut l'un dépassera l'autre en récompense. C’est pourquoi la Vérité dit dans l’Évangile : Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures (saint Jean, XIV, 2). Mais la diversité des récompenses qu’on recevra dans ces « nombreuses demeures » sera elle-même, de quelque façon, harmonieuse. Car nous serons si fortement unis dans ce séjour de paix que ce que l’un n’aura pas reçu en lui-même, il exultera de l’avoir reçu en autrui. C’est pourquoi ceux qui n’ont pas travaillé également dans la vigne (saint Matthieu, XX, 10) reçoivent également un denier. Certes il y a de nombreuses demeures auprès du Père, et pourtant des hommes qui ont inégalement travaillé reçoivent le même denier; car la béatitude de la joie sera unique pour tous, bien que la sublimité de la vie ne le soit pas ». (P. L., 75, 677. — R. J., 2308).

    Aphraate, Demonstrationes, XXII, 19 :

    d) « Écoutez maintenant ce que dit l’Apôtre : Chacun recevra sa récompense selon son travai (Ire Épître aux Corinthiens, III, 8). Celui qui aura peu travaillé recevra selon sa fatigue. Celui qui aura beaucoup couru emportera le prix selon sa course... Et l’Apôtre dit encore : L'étoile dépasse l'étoile en éclat; ainsi en sera-t-il de la résurrection des morts. (Ire Épître aux Corinthiens, XV, 41-42). Tu sauras ainsi que, même lorsqu’ils entreront dans la vie, tous les hommes recevront un salaire plus ou moins élevé, une gloire plus ou moins éclatante et une récompense plus ou moins grande les uns que les autres ». (Patrologia Syriaca, I, 1030.— R. J., 696).

    Saint Ephrem, Hymni et sermones, Sermo de magis, II :

    e) « Ceux qui auront fait le bien passeront dans un lieu rempli de biens; mais les mauvais demeureront dans la géhenne pour devenir la nourriture du feu, et pour que les flots de feu les entraînent et les mènent chacun dans sa demeure; ils immergent celui-ci dans la boue, d’où il ne sera jamais retiré; ils jettent celui-là dans le feu, pour qu’il y reste éternellement; l’un sortira dans les ténèbres et ne verra jamais le feu; l’autre descendra dans l’abîme et n’en remontera jamais; mais un autre ira dans le lieu saint pour y rester éternellement. Il y en a qui siégeront au deuxième degré, d’autres au troisième, d’autres seront élevés jusqu’au cinquième, d’autres jusqu’au sixième, d’autres jusqu’au trentième, d’autres siégeront dans les sommets... Car chacun recevra de la justice en personne le salaire proportionné à son travail ».

    (Lamy, S. Ephr. Hymni et sermones, II, 424. — R. J. 710).

    Saint Jérôme, Adversus Jovinianum, II, 32-34 :

    f) « C’est ici-bas l’effet de nos efforts, de nous préparer des récompenses diverses, selon la diversité de nos forces... Si nous devons tous être égaux dans le ciel, c’est en vain que nous nous humilions ici-bas pour pouvoir occuper une place plus élevée là-haut... A quoi bon la persévérance des vierges ? A quoi bon le travail des veuves ? Pourquoi la continence des épouses ? Péchons tous et, après nous être repentis, nous serons tout pareils aux Apôtres ». (P. L., 23, 329 ss. — R. J., 1383).

    Du même, Adversus libros Rufini, I, 23 :

    g) « Comme on appelle archange celui qui vient avant les anges, ainsi les principautés, les puissances et les dominations ne reçoivent ce nom que parce qu’elles ont des êtres placés sous elles et appartenant à un ordre inférieur... De même qu’entre les hommes règne une hiérarchie de dignités, conformément à la variété des travaux, — puisque l’évêque, le prêtre et tout membre de la hiérarchie de l’Église a son rang déterminé, — et pourtant tous sont hommes, ainsi entre les anges il y a diversité de mérites, quoique tous demeurent dans leurs prérogatives d’ange ». (P. L. , 23, 416 s.. — R. J., 1394).

    Saint Augustin, Sermon 87, 4, 6 :

    h) « Nous serons donc tous égaux à l’égard de ce salaire, les premiers étant les derniers et les derniers les premiers; car ce denier (saint Matthieu, XX, 2) est la vie éternelle et dans la vie éternelle tous seront égaux. Car, si les uns brilleront davantage que les autres suivant la diversité des mérites, cependant en ce qui concerne la vie éternelle [en elle-même] elle sera égale pour tous ». (P. L., 38, 533. — R. J., 1502).

    Du même, In Joannis evangelium tractatus, LXVII, 2 :

    i) « Il est égal pour tous, ce denier que le père de famille fait donner à tous ceux qui ont travaillé dans la vigne sans faire de différence entre ceux qui ont travaillé plus ou moins (saint Matthieu, XX, 9) ; évidemment, ce denier signifie la vie éternelle dans laquelle nul ne vit plus qu’un autre, car il n’y a pas mesure diverse de vie dans l’éternité. Mais les nombreuses demeures (saint Jean, XIV, 2) signifient l’éclat des mérites, divers dans l’unité de la vie éternelle ». (P. L., 35, 1812. — R. J., 1831).

  3. #143
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 595. Quelle est la raison de cette différence?

    R. La raison de cette différence est la suivante : les bienheureux ont la vision béatifique de Dieu par la lumière de gloire, qui est infusée par Dieu à chacun, aux Anges selon la dignité et la grâce de chacun, aux hommes selon les mérites de chacun, de telle sorte cependant que tous, bien qu’inégalement dotés de la lumière de gloire, soient pleinement satisfaits et bienheureux.


  4. #144
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Les péchés actuels ou personnels (1).

    Q. 559. Que fait celui qui viole la loi de Dieu malgré la grâce qu'il accorde toujours pour le salut?

    R. Celui qui viole sciemment et librement la loi de Dieu, malgré la grâce qu’il accorde toujours pour le salut, commet un péché actuel ou personnel.
    __________________________________________________________

  5. #145
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 560. Qu'est-ce donc que le péché actuel?

    R. Le péché actuel est la transgression de la loi de Dieu sciemment et librement commise (2).
    _____________________________________________________________

    (2) Cette notion du péché est vraie non seulement si le péché va contre un commandement divin, mais encore s’il va contre un commandement humain, car c’est Dieu qui communique le pouvoir (omnis potestas a Deo est) et c’est lui qui ordonne d’observer les commandements portés par les pouvoirs légitimes (obedite praepositis vestris).



  6. #146
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 561. De combien de façons le péché actuel peut-il être commis?

    R. Le péché actuel peut être commis par pensée, par parole et par acte, soit qu’on accomplisse cet acte, soit qu’on l’omette; et cela, soit contre Dieu, soit contre nous-même, soit contre le prochain, selon que la loi que nous violons regarde directement Dieu, nous-même ou le prochain.

  7. #147
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 562. Que naît-il de la répétition du même péché actuel?

    R. De la répétition du même péché actuel naît une habitude qui nous incline à faire le mal; une telle habitude s’appelle un vice.


  8. #148
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 563. Comment se divise le péché actuel?

    R. Le péché actuel se divise en péché mortel et péché véniel (1).
    ________________________________________________

    (1) Saint Jérôme, Contre Jovinien, II, 30; saint Césaire d’Arles, Sermon CIV, 2.

    _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

    Saint Jérôme, Adversus Jovinianum, II, 30 :

    a) « Il y a des péchés légers et il y a des péchés graves. C’est autre chose de devoir dix mille talents, autre chose de devoir un liard... Tu vois qu’en priant pour les petits péchés nous en obtiendrons le pardon; que pour les grands il sera difficile à obtenir; et qu’entre péchés et péchés il y a une grande différence ». (P. L., 23, 327. — R. J., 1382).

    Saint Césaire d’Arles, Sermon 104, 2 :

    b) « Bien que l'Apôtre ait fait mention d'un plus grand nombre de péchés capitaux, nous, afin de ne pas paraître inciter au désespoir, nous indiquons brièvement quels sont ces péchés : le sacrilège, l’homicide, l’adultère, le faux témoignage, le vol, la rapine, l’orgueil, l’envie, l’avarice. Et l’on fait entrer dans ce nombre la colère, si on s’y obstine longtemps, et l’ivrognerie, si elle est habituelle. En effet, quiconque reconnaît que l’un de ces péchés domine en lui, à moins qu’il ne se soit suffisamment corrigé, qu’il n’ait fait longuement pénitence, s’il en a le temps, qu’il n’ait répandu de larges aumônes et ne se soit abstenu de ces mêmes péchés, il ne pourra pas être purifié par ce feu transitoire dont parle l’Apôtre : la flamme éternelle le torturera sans remède.

    Quant aux péchés légers, bien que tout le monde les connaisse, il nous faut en nommer au moins quelques-uns — car il serait trop long d’en faire la liste complète. Chaque fois qu’on prend plus qu’il n’est nécessaire de nourriture ou de boisson, on saura que ce sont là péchés légers. Chaque fois qu’on parle plus qu’il ne faut ou qu’on se tait plus qu’il ne convient... Nous ne croyons pas que ces péchés causent la mort de l’âme, mais ils la défigurent pour ainsi dire en la couvrant comme de pustules et d’une horrible lèpre, si bien qu’ils ne lui permettent guère de venir au devant des embrassements de l’époux céleste, du moins ils ne lui permettent d’y venir qu’avec une grande confusion... Et si nous ne remercions pas Dieu dans l’épreuve et ne rachetons pas nos péchés par de bonnes œuvres, nous devrons rester dans ce feu purificateur autant de temps qu’il faudra pour que se consument, comme du bois, du foin, de la paille, ces péchés légers, que nous venons de nommer. — Mais on dira : Cela ne me fait rien d’attendre aussi longtemps qu’il le faudra, si malgré tout j’obtiens la vie éternelle. Que personne ne parle ainsi, frères très chers, car ce feu purificateur sera plus cruel que tous les châtiments que l’on peut imaginer, voir ou éprouver en ce monde». (P. L., 39,1946. - R- J., 2233)

  9. #149
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 564. Qu'est-ce qu’un péché mortel?

    R. Un péché mortel est une transgression de la loi sciemment et librement commise avec la conscience d’une obligation grave.

  10. #150
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 565. Pourquoi ce péché est-il dit mortel?

    R. Ce péché est dit mortel parce que, en détournant l’âme de sa fin dernière, il la prive de sa vie surnaturelle qui est la grâce sanctifiante, la rend digne [de] la mort éternelle de l’Enfer, mortifie les mérites acquis, en sorte qu’ils ne servent plus pour le salut, jusqu’à ce qu’ils revivent, si la grâce est recouvrée, enfin empêche toute œuvre méritoire de la vie éternelle (2).
    ___________________________________________________________

    (2) Ezéchiel, XVIII, 24; XXXIII, 13; saint Paul, IreEpître aux Cor., VI, 9,10; XIII, 1-3. — Chrétien, soyez prêt à perdre tous les biens terrestres et à souffrir tous les maux, la mort même, plutôt que d’être souillé par un péché mortel, qui est le seul et le vrai et le grand mal de l’homme, une offense infinie à Dieu, une monstrueuse ingratitude, une témérité inouïe et la perte, en elle-même incurable, de votre âme. S’il vous arrive d’être tenté, songez au gouffre de l’Enfer, dans l’abîme duquel vous vous jetez en péchant mortellement, songez à Jésus Crucifié dont vous allez fouler aux pieds le sang et les blessures. N’oubliez jamais ce mot de l'Ecclésiastique, XXI, 2 : « Fuyez devant le péché comme devant un serpent ».

  11. #151
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 566. Qu'est-ce que le péché véniel?

    R. Le péché véniel est une transgression de la loi de Dieu sciemment et librement commise avec la conscience d’une obligation légère (1).
    __________________________________________________________________

    (1) Au point de vue de la matière, on peut définir le péché mortel : la transgression (sciemment et librement commise) d’une loi obligeant gravement, c’est-à-dire dont la matière est grave; et le péché véniel : la transgression d’une loi obligeant légèrement, c’est-à-dire dont la matière est légère. On juge de la gravité ou légèreté de matière d’une loi d’après la révélation, l’autorité des Pères, la déclaration de l’Eglise, l’opinion commune des Docteurs

  12. #152
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 567. Pourquoi ce péché est-il dit véniel?

    R. Ce péché est dit véniel parce que, ne détournant pas l’âme de sa fin dernière et n’amenant pas la mort spirituelle de l’âme, il peut plus facilement obtenir le pardon (en latin : venia), même sans confession sacramentelle. Il est une sorte de maladie de l’âme qui, de sa nature, peut être plus facilement guérie (1).
    ___________________________________________

    (1) Pie V, Propositions de Baïus condamnées le Ier oct. 1567, 20e prop.

    _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

    S. Pie V, Constitution Ex omnibus afflictionibus, du Ier octobre 1567, contre les erreurs de Baïus, 20e proposition condamnée :
    « Aucun péché n’est de sa nature véniel, mais tout péché mérite la peine éternelle ». (Du Plessis, Collectio Judiciorum, III, II, 110. — D.-B., 1020).

  13. #153
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 568. Quels sont les principaux effets du péché véniel?

    R. Les principaux effets du péché véniel sont les suivants : il diminue la ferveur de la charité, dispose l'âme au péché mortel et fait encourir à l'homme une peine temporelle à subir dans cette vie ou dans l'autre.

  14. #154
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 569. Les péchés, soit véniels, soit mortels, sont-ils tous égaux entre eux?

    R. Les péchés, soit véniels, soit mortels, ne sont pas tous égaux entre eux, mais, comme certains péchés véniels sont plus légers que d’autres, ainsi certains péchés mortels sont plus graves que d’autres (2).
    ___________________________________________________

    (2) Saint Jean, XIX, 11 ; saint Thomas, Ia 2æ , q. 73, a. 2.

  15. #155
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 570. Quels péchés mortels sont les plus graves de leur nature?

    R. Les péchés mortels les plus graves de leur nature sont ceux qui sont commis directement contre Dieu.

  16. #156
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 527. Qu'est-ce que le désespoir?

    R. Le désespoir est un manque de confiance volontaire et délibéré d’obtenir de Dieu la béatitude éternelle et les moyens qui y sont ordonnés.

  17. #157
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 528. Qu'est-ce que la présomption?

    R. La présomption est une confiance téméraire d’acquérir la béatitude éternelle soit sans la grâce, soit sans les bonnes œuvres.

  18. #158
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 571. Quels sont les péchés contre le Saint-Esprit?

    R. Les péchés contre le Saint-Esprit sont :

    le désespoir du salut;
    la présomption d’obtenir le salut sans mérites;
    l’hostilité contre la vérité reconnue;
    l’envie contre le bien spirituel d’autrui;
    l’obstination dans le péché;
    l'impénitence finale; (1)
    _____________________________________________________________

    (1) Saint Matth., XII, 31, 32; saint Marc, III, 28, 29; saint Luc, XII, 10. — Sur le premier et le second péché, voyez les quest.527, 528. Le troisième est le péché de celui qui renie la vérité de la foi qu’il a reconnue, pour s’abandonner plus librement au péché. Le quatrième est le péché de celui qui porte envie non seulement à la personne de son frère, mais aussi au progrès de la grâce de Dieu dans le monde. Le cinquième est le péché de celui qui a le ferme propos de rester attaché au péché. Le sixième est le péché de celui qui a le ferme propos de ne pas se repentir. — Saint Thomas, 2a 2æ , q. 14, a. I, 2.

  19. #159
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Q. 572. Pourquoi les appelle-t-on péchés contre le Saint-Esprit?

    R. On les appelle péchés contre le Saint-Esprit, parce que le pécheur rejette par malice ce qui peut l’empêcher de pécher, en méprisant la grâce, qu’on a coutume d’attribuer spécialement au Saint-Esprit, comme à la source des bienfaits (2).
    __________________________________________________________

    (2) Saint Pierre Canisius, Les péchés contre le Saint-Esprit, n° I; saint Thomas, l. c.

  20. #160
    Avatar de Pious
    Pious está desconectado Miembro Respetado
    Fecha de ingreso
    21 jul, 17
    Mensajes
    2,822
    Post Thanks / Like

    Re: Catéchisme catholique de Cardinal Gasparri

    Libros antiguos y de colección en IberLibro
    Q. 573. Quels sont les péchés contre le prochain, qui crient vers Dieu?

    R. Les péchés contre le prochain, qui crient vers Dieu, sont :

    l'homicide volontaire;
    le péché charnel contre nature;
    l'oppression des pauvres;
    l'injustice dans le salaire dû aux ouvriers (1).
    _______________________________________________________

    (1) Genèse, IV, 10; XVIII, 20; Exode, XXII, 23, 27; Deutéronome, XXIV, 15; Epître de saint Jacques, V, 4.

Información de tema

Usuarios viendo este tema

Actualmente hay 1 usuarios viendo este tema. (0 miembros y 1 visitantes)

Temas similares

  1. Catéchisme de Saint Pie X
    Por Pious en el foro Français
    Respuestas: 40
    Último mensaje: 22/12/2017, 17:25
  2. Respuestas: 0
    Último mensaje: 03/05/2013, 06:15
  3. L'automne catholique est en marche!
    Por Hyeronimus en el foro Français
    Respuestas: 0
    Último mensaje: 15/11/2011, 13:30
  4. L’Eglise catholique et la Corrida
    Por Hyeronimus en el foro Français
    Respuestas: 0
    Último mensaje: 16/09/2011, 19:18
  5. Un coin de France - Tradition Catholique
    Por Erasmus en el foro Europa
    Respuestas: 0
    Último mensaje: 04/12/2006, 05:15

Permisos de publicación

  • No puedes crear nuevos temas
  • No puedes responder temas
  • No puedes subir archivos adjuntos
  • No puedes editar tus mensajes
  •